Journal de bord d'une confinée ferme

07 avril 2020

J+21

Pour varier les ambiances, j'ai proposé à la troupe de faire une "soirée Tuche". Le concept est simple : on boit de la Suze, on mange des frites, et on s'habille en Tuche. Chéri devrait se laisser pousser la moustache et dégotter un marcel, et moi me maquiller à outrance. Les lutins pourraient choisir de faire du tunning, se déguiser en pouf, ou, beaucoup plus dur, se comporter comme des petits génies.

Ben, ça a fait un flop. Dommage, on aurait pu faire ça en skype avec les cousins/cousines. Avec de belles photos souvenirs...

Du coup, j'ai proposé une soirée "Festival de Cannes". Tout le contraire : tenue de soirée, smoking, maquillage sophistiqué, coupes de champagne... Flop aussi.

Pour la soirée "Jeux de société", même topo.

L'est vraiment pas drôle cette famille.

Je vais leur proposer une soirée "désherbage", on ne sait jamais.

Posté par Confinee Ferme à 21:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 avril 2020

J+19

Pour aujourd'hui, j'avais pris de bonnes résolutions : se lever tôt et réfléchir à ce je pourrais commencer de nouveau en profitant du temps octroyé par le confinement (crochet, couture, méditation, qi gong, cuisine japonaise, mécanique automobile, kazatchok, physique quantique, taxidermie spécialisée dans les amphibiens...).

Puis j'ai commencé un livre.

Je l'ai fini.

Voilà, fin de journée.

Posté par Confinee Ferme à 22:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 avril 2020

J+18

Aujourd'hui, le c** de Chéri va mieux. Mais il est tout de même restreint, notamment en bricolage et tout ce qui exige de forcer (cause probable de son état) : brasser ou fendre du bois, manier la pioche, désherber, faire des roulades avant, lancer des dés, chanter du Sardou à tue-tête...

Du coup, il a bien fallu s'occuper. Regarder Top Chef lui a donné de grandes idées, et donc cet après-midi, c'était cuisine. À défaut de Proust, c'était madeleines aux pépites de chocolat. Sauf que Chéri n'aime pas cuisiner seul, que lutin n°1 a décliné (série en cours), ainsi que lutin n°2 ("j'ai le même niveau que papa en cuisine", pas faux), le chien n'a pas le droit de s'approcher du chocolat, le chat perd trop de poils pour s'approcher des ustensiles de cuisine. Restait que moi. Youpi, du Chéri-sitting.

Chéri n'aime pas cuisiner seul, et c'est mieux pour les madeleines.

Nous avons commencé doucement en découvrant le principe de la tare sur la balance. Pratique. Puis la différence entre le blanc et le jaune d'oeuf (eh oui, pour les madeleines, c'est important). L'excuse du daltonisme ne tient pas, la consistance suffit à faire la différence.

Par contre, pour la dégustation, maîtrise TO-TA-LE.

Posté par Confinee Ferme à 22:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 avril 2020

J+17

Après une journée à grimacer et à marcher comme un centenaire (et à subir -quelques- gentilles moqueries), après une nuit passée à grogner à chaque mouvement, Chéri a craqué : ce matin, c'est médecin! (Et ça rime, la classe).

Diagnostic : des trucs déplacés dans la région du sacrum. Traduction : mal au c**. Non, on ne rit pas, c'est hyper douloureux. Enfin, lui, ne rit pas.

Pour le traitement, deux choix sont possibles : le premier, c'est décontractant puissant, anti inflammatoires (déconseillé en cette période de coronavirus) et anti-douleur_de_la_mort. Le deuxième, c'est une séance chez l'ostéo.

Ah, je vous vois venir : le choix serait facile? Eh bien, non. Trouver un ostéo en période de confinement est plus difficile que de manger modérément du Nutella© quand un gros pot vous fait de l'œil. Devant sa souffrance intenable, nous avons tenu bon et persévéré. Et Chéri a pu avoir un rdv en urgence chez un excellent ostéo.

C'est lutin n°1 qui l'a emmené, profitant de l'occasion pour se rappeler comment on conduit le truc_en_métal_à_4_roues_qui_fait_vroom, et également pour respirer à fond tous les pollens qui se sont jetés sur lui. Merci lutin n°1, pasque moi, je n'arrive pas à télétravailler en conduisant. Je regrette juste de n'avoir pas pu entendre les hurlements de Chéri quand il s'est fait manipuler. Hein? Moi, sadique? Euh, je ne le dirais pas en ces termes...

 

Posté par Confinee Ferme à 17:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2020

J+16

Lutin n°2 adore les maths. Humour.

Le dernier cours particulier que je lui ai donné, il y a 3 ans, s'est terminé en une engueulade telle qu'on ne s'est pas parlé pendant 3 jours. Et il a fallu trancher : conserver un niveau de maths minimal, ou conserver un semblant de relation mère/lutin. J'ai opté pour la seconde solution.

Et dire qu'avant, je pensais être pédagogue...

Et là, après avoir eu deux profs de maths qui ont jeté l'éponge successivement, lutin n°2 se retrouve en confinement sans cours de maths. Un peu dommageable. Heureusement, une prof d'autres classes leur donne des cours au pied levé. Mais le télé-enseignement n'est pas de l'enseignement, donc il est nécessaire de potasser les cours.

Adrénaline, panique. Va-t-on survivre à une nouvelle tentative de cours particulier?

Eh bien, oui, ça s'est même bien passé! Un grand moment de complicité mère/lutin.

Ah, lutin n°2 me fait savoir que, lui, n'a pas hâte de s'y remettre, et qu'il va falloir y aller doucement.

 

Posté par Confinee Ferme à 09:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]


J+15

Aujourd'hui, c'est mercredi, jour de courses.

La nutritionniste qui sommeille en moi, aux petits soins pour les siens dont elle est garante de la santé, entame sa quête à la recherche de fruits et légumes frais, de condiments, de légumes secs, et de céréales mais a minima semi-complètes. Chéri a bien demandé des nounours à la guimauve, malheureusement pour lui, il a oublié de le noter sur le billet de courses... Et non, je ne peux pas penser à tout... Quel dommage...

Par contre, lutin n°1 a marqué Nutella. Si c'est marqué, c'est dans le contrat, je suis obligée d'en prendre. Oh, miiinnce, y'en a plus, le rayon est vide. Évidemment, il y a d'autres pâtes à tartiner, mais ce n'est pas pareil, ce ne sont que des ersatz d'imitations de Nutella. Il vaut mieux se passer de pâte à tartiner que se contenter d'une pâle imitation insipide... Tant pis pour les crêpes...

Mais Chéri a bien pensé à écrire raclette. Et là, j'ai beau croiser les doigts, les rayons ne sont pas en rupture. Tant qu'à faire, mangeons la de bon cœur, puisqu'on n'a pas le choix, et ce sera le joker de la semaine. Ou au moins de la journée.

Posté par Confinee Ferme à 09:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2020

J+14

Aujourd'hui, grand moment d'émotion.

Grâce à la technologie, j'ai pu, enfin, revoir mes si chers collègues qui me manquent tant. Voir ET entendre. Rien que d'y penser, les larmes me montent encore aux yeux (j'en fais assez?). On peut râler après la technologie et le temps passé devant les écrans, mais en ce moment, j'y reconnais des avantages. Pas uniquement pour les collègues.

Encore plus d'émotion?

Chéri a installé le week-end derniers trois nichoirs à oiseaux. Eh bien, tous les nids ont été visités par des mésanges! C'est pas mignon, ça? J'ai ressorti les jumelles pour l'occasion, et nous avons épié avec beaucoup d'émotion ces petits visiteurs. Bon, il est probable que ce soit un seul et même jeune couple de mésanges qui envisage une vie commune à moyen terme, et qui se donne donc le temps de visiter les habitats disponibles dans les parages afin de choisir le meilleur des nids. Gageons qu'elles auront un coup de cœur rapidement. Et chez nous.

Ça fait suffisamment d'émotion pour une journée, surtout qu'avec le décalage horaire tout neuf, on s'est levés à l'aube. Enfin, certains. Non, ch'uis pas une balance.

 

Posté par Confinee Ferme à 18:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mars 2020

J+13

Encore le week-end, il faut tenir le rythme au ralenti. On a commencé par une grasse matinée, grandement aidés par le changement d'heure. On a hésité entre petit déjeûner tardif et déjeûner précoce...

Et aujourd'hui, opération glandouille, bien aidés par le vent et les températures qui nous ont confinés à l'intérieur (c'est d'époque!).

On a quand même fait quelques jeux de société, et là, saluons Chéri qui joue en défiant toutes les lois connues en terme de logique et de stratégie, et qui pourrait mettre à mal les modèles mathématiques éprouvés dans les domaines des probabilités et des statistiques.

Et qui gagne...

Son credo : "Moi, je fais au feeling". No comment.

 

Posté par Confinee Ferme à 21:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mars 2020

J+12

Tous les spécialistes le disent : pour bien vivre en cette période de confinement, il faut différentier la semaine du week-end en adaptant ses activités.

Message reçu : grass' mat' ce matin.

Et cet après-midi, nous avons combiné "temps en famille" et "initiation à la nature" pour les lutins.

Donc, lutin n°1 a prêté main forte à son papounet pour accrocher les nichoirs à oiseaux, faits main hier par ledit papounet. Installer les échelles, choisir la bonne orientation, attacher à un endroit pas trop facile d'accès pour le chat... Lutin n°1 a donc mis le nez dans arbres en fleurs et a respiré les délicieux pollens. Puis a reniflé, toussé, pleuré. C'est chouette les pollens.

Lutin n°2 a fait équipe avec mamounette pour replanter dans les parterres les magnifiques primevères multicolores qui poussent spontanément un peu partout sur la pelouse. Enfiler les gants, c'était facile, bon début. Identifier les primevères avec seulement des feuilles (fleurs non poussées ou passées sous la tondeuse), ce fut plus compliqué. Utiliser le truc pour creuser la terre n'a pas été spontané. Mais il est nécessaire de saluer sa bonne volonté. On refera, c'était beau ce moment de complicité.

En bonus, Chéri a fait initiation à la taille d'ardoise avec lutin n°1. Pasque, oui, chez nous, même les cabanes à oiseaux ont des toits en ardoise. C'est plus classe. En espérant que les oiseaux apprécient!

Posté par Confinee Ferme à 20:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mars 2020

J+11

Après la nutrition au top (résolution n°1), un jardin qui pourrait servir de modèle pour les magazines (résolution n°2), il est temps de mettre en place la bonne résolution n°3 : un corps sain pour un esprit saint! Activité physique, nous voilà!

Chéri a opté pour la musculation utile et a combiné la résolution n°2 avec la n°3 : s'entretenir tout en entretenant le jardin. Brillante idée. Et des courbatures pour mériter un corps de rêve.

Lutin n°1, après un siècle sans activité sportive, a décidé de s'y remettre. Sur l'attestation de sortie, on coche la case "activité sportive". La durée est limitée à 1h. On est laaarge...

Lutin n°2 se la pète un peu : footing, muscu, cardio... La motivation se trouve dans le slogan "Courir plus pour manger plus!". Un paquet de chips? Et hop, motivation au top!

Et encore mieux, lutin n°2 a motivé lutin n°1 pour faire des séances communes. Ça c'est du coaching! J'espère que n°1 va survivre. En tout cas, ce ne sera pas sans courbatures...

Et moi? Je TÉ-LÉ-TRA-VAIL-LE! Et c'est déjà beaucoup. Assez même.

Allez, ok, je me laisse entraîner dans l'enthousiasme général, et ce soir j'ai participé à la séance renforcement musculaire mère/lutins. Je commence déjà à regretter...

On va peut-être ralentir la mise en place de nouvelles résolutions si on veut pouvoir aller jusqu'à la fin du confinement.

Posté par Confinee Ferme à 22:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]